top of page

Étape préalable - La transition intérieure

Selon le GIEC, la transition intérieure est le point de départ préalable pour permettre la suite actions les plus porteuses.

Capture d’écran, le 2024-06-09 à 16.15.38.png

Toute transformation sociale commence dans la tête et le coeur de quelques individus qui s'unissent, avant de se répandre plus largement dans la société au point de changer les lois, les structures et les institutions qui à leur tour transformeront les individus et leurs comportements

Laure Waridel

La transition c'est maintenant

On est à peine né qu'on introduit dans notre boîte à existence toutes sortes de mécanismes, d'idées, de conditionnements. Tout ça finit par nous emmêler, nous emprisonner, nous inhiber, nous désespérer. Il faut lutter contre ce qu'on a mis en nous, mais qui n'est pas vraiment nous.

Jean Bédard

Philosophe

Extrait: IPCC, AR6, WGIII, Chapitre 17 sections 17.2.3 "Psychology, Individual Beliefs and Social Change"
 

Le rapport indique que les transitions intérieures sont le point de départ d'un cercle vertueux, touchant les individus, les organisations et les sociétés.

 

Ces transitions modifient les croyances et les actions concernant le changement climatique. Pour les individus, une transition intérieure implique souvent un sentiment de paix accrue et une volonté d'aider les autres et de protéger la planète. Cela peut conduire à une sympathie pour les enjeux climatiques et les valeurs liées à la nature, par exemple en devenant un gardien de la nature, en vivant selon des principes de durabilité intégrée ou réaliser "la vie bonne".

Ces transitions sont également observées au niveau des organisations et des sociétés, où elles englobent l'adoption de valeurs post-développement, de décroissance et de non-matérialisme, remettant en question les modes de vie et de développement intensifs en carbone.

 

Ces changements de valeurs se produisent souvent lorsque les humains se reconnectent avec la nature, approfondissent leur conscience et assument la responsabilité de la protection de la planète.

Les croyances et valeurs soutenant les actions climatiques se diffusent à travers l'intérêt croissant pour les visions de conservation, les cultures indigènes, et certaines branches des neurosciences et de la psychologie qui mène à une définition du "soi" étendue et interconnectée.

Des pratiques comme la méditation, le yoga, la découverte d'autres pratiques sociales qui encouragent des modes de vie à faible émission de carbone jouent un rôle dans cette diffusion. En outre, de plus en plus d'études indique un lien possible entre les activités et l'emploi de certaines substances qui favorisent la neuroplasticité pour favoriser une connexion accrue à la nature.

Lectures recommandées

Références

1. Accepter que les choses doivent changer

2. Trouver sa force d'action

3. Trouver son rôle

4. Être intègre et discipliné

bottom of page